Conclusion

Comme nous l'avons vu dans le chapitre un, la tension superficielle est une force qui est formée depuis la création d'une interface qui sépare deux milieux différents. Elle est exprimée en J/m² et N/m. De plus, nous avons essayer de recenser les principales applications. La gerris qui marche sur l'eau est une des exploitations de la tension superficielle. La sève qui monte dans l'arbre, l'aiguille qui flotte dans l'eau, l'utilité du liquide vaisselle et de l'eau chaude dans une vaisselle, les bulles de savon sont des exemples d'utilisations de la tension superficielle. Nous avons étudier particulièrement une des applications de la tension superficielle dans la partie 2 : les bulles de savon. Nous avons rappeler que lors de la création d'une interface, l'énergie déployée tend à se minimiser pour consommer une énergie moindre. Les bulles de savon sont des objets principalement formés d'une paroi d'eau et de tensioactifs, qui enveloppe un gaz. La tension superficielle agit sur la bulle de savon par la minimisation de celle ci.

En effet, la forme sphérique de la bulle d'eau savonneuse est due à une solution à un problème isopérimétrique. Après avoir menés des recherches sur la tension superficielle, nous nous sommes demander comment la mesurer. Il y a plusieurs moyens pour la déterminer. Par la loi de Jurin, nous pouvons calculer la tension superficielle d'un liquide placé dans un capillaire. Par un procédé manuel nommé la méthode d'arrachement, nous pouvons acquérir une valeur approchée de la tension superficielle d'un liquide. Nous avons enfin vu qu'une autre méthode dite méthode de la goutte pendante permettait par une prise de vue de calculer en mesurant certains paramètres de calculer la tension superficielle. Nous pensons cependant que cette méthode demande une rigueur élevée dans le travail.

Dans ce TPE, nous avons étudier seulement la tension superficielle, ses caractéristiques, et ses applications dans une interface entre un milieu liquide et un milieu gazeux. Il existe d'autres interfaces où la tension de surface agit. Ainsi, dans une interface entre un milieu solide et un milieu liquide, les imprimeries se servent de la tension superficielle afin de déterminer l'adhésion des matériaux.